Modèle plateau de jeu

Le son a été piloté par un YM2151 à 4 MHz; il était capable de délivrer 8 canaux de son FM en plus d`un DAC utilisé pour les effets sonores et l`échantillonnage. Early System 24s a chargé son programme à partir de disquettes. Les jeux peuvent également utiliser des cartes ROM matérielles pour stocker des jeux. Peu importe quel dispositif de stockage a été utilisé, une puce de sécurité spéciale a été exigée pour chaque jeu qu`un opérateur voulait jouer. [33] le Sega X Board est une carte système d`arcade diffusée par Sega en 1987. Comme le troisième dans la série Super scaler de Sega de matériel d`arcade, il a été remarquable pour ses capacités de manipulation de Sprite, ce qui lui a permis de créer des visuels Pseudo-3D de haute qualité. Cette tendance continuerait avec le Y Board et le System 32, avant que le Model 1 n`ait fait de vrais jeux d`arcade 3D plus financièrement abordables. Le successeur de RingEdge, RingEdge 2 contrairement à la Naomi 2 de Sega, n`est pas conçu pour être une version plus puissante de la planche RingEdge d`origine, il est tout simplement une refonte basée sur le matériel plus récent puisque le matériel de la planche RingEdge originale allait fin de vie. Jeux conçus pour le RingEdge d`origine ainsi que le RingEdge 2 sont complètement interchangeables, mais ils pourraient avoir un peu mieux les taux d`image sur la nouvelle carte RingEdge 2 en raison de certaines meilleures spécifications dans certains cas. Le Triforce est une carte système d`arcade développée conjointement par Namco, Sega et Nintendo, avec les premiers jeux apparaissant en 2002. Le nom "Triforce" est une référence à la série de jeux de Nintendo The Legend of Zelda, et symbolisait l`implication des trois entreprises dans le projet. Le matériel du système est basé sur le Nintendo GameCube avec plusieurs différences, comme des provisions pour des Add-ons tels que le système GD-ROM de Sega et les modules de RAM évolutifs. Le Triforce a d`abord été soupçonné d`avoir deux fois plus de 1T-SRAM que la Nintendo GameCube (48MB au lieu de 24MB), mais cela a été déprouvé par une analyse de démontage d`une planche Triforce.

[144] la NAOMI (New arcade Operation machine IDEA) est le successeur du Sega Model 3. Sega a d`abord démontré NAOMI publiquement au 1998 amusement Machine Show (un salon annuel organisé à Tokyo par l`Association japonaise des fabricants de machines d`amusement). Après le spectacle, Sega publie le premier titre NAOMI sur le marché japonais: la maison des morts 2. Quel est votre profil de motivation de jeu de société? Faites un sondage de 5 minutes pour le découvrir! Conçu par Sega AM2`s Yu Suzuki, il a déclaré que la puce de cartographie de texture du modèle 2 provenait «de l`équipement militaire de Lockheed Martin, qui était autrefois la technologie de cartographie texturale générale Electric Aerial & Space. Il a coûté $2 millions pour utiliser la puce. Il faisait partie de l`équipement de simulation de vol qui a coûté $32 millions. J`ai demandé combien il en coûterait pour acheter juste la puce et ils sont revenus avec $2 millions. Et j`ai dû prendre cette puce et le convertir pour l`utilisation du jeu vidéo, et rendre la technologie disponible pour le consommateur à 5 000 yens ($50) "($89 en 2019) par machine. Il a dit "c`était dur, mais nous avons pu le faire pour 5 000 yens. Personne chez Sega ne me croyait quand j`ai dit que je voulais acheter cette technologie pour nos jeux. Il y avait aussi des problèmes de travail sur le nouveau CPU [41], le Intel i960-KB, qui venait de sortir en 1993. [75] Suzuki a déclaré que lorsqu`il travaillait «sur un tout nouveau CPU, le débogueur n`existe pas encore.

Le matériel le plus récent ne fonctionne pas car il est plein de bugs. Et même si un débogueur existe, le débogueur lui-même est plein de bogues. Donc, j`ai dû déboguer le débogueur. Et bien sûr, avec le nouveau matériel il n`y a pas de bibliothèque ou de système, donc j`ai dû créer tout cela, ainsi. C`était un cycle brutal. [41] Contrairement aux plates-formes d`arcade précédentes de Sega (et à la plupart des autres plateformes d`arcade de l`industrie), NAOMI est largement autorisée à être utilisée par d`autres éditeurs de jeux. Parmi les licenciés se trouvaient Nintendo (qui n`a permis qu`un seul jeu, Rhythm Tengoku: HD Remixed Edition), Bandai Namco Games, Capcom, Sammy Corporation et Tecmo. Certains des jeux développés par les licenciés ont été Mazan, Marvel vs Capcom 2: New Age of Heroes (Capcom 2000), Rhythm Tengoku (Nintendo 2007), Dead ou Alive 2 (Tecmo 1999) et coupable Gear XX (Sammy 2002).

Facebook Twitter Email

Writen by ArnafeeAdmin